MoDyCo
Intranet

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire Epistémologie des Sciences du Langage du 28 novembre 2022 de 14h à 16h

novembre 28 @ 14 h 00 min - 16 h 00 min

Nicolas GUILLIOT (Université Bordeaux Montaigne, Laboratoire CLLE Montaigne (UMR5263))

Notion de Modèle et Grammaire Générative

Cette séance aura lieu par zoom le lundi 28 novembre 2022 de 14h à 16h


Résumé

Comme le titre l’indique clairement, l’objectif de cette présentation sera d’illustrer la notion
de modèle (théorique) à travers une des approches influentes en linguistique contemporaine :
la grammaire générative développée par Noam Chomsky. Nous partirons de définitions
communément admises sur les notions de théorie et de modèle (voir Fuchs (2011) entre
autres) avant de cerner les postulats fondamentaux développés en grammaire générative. Les
objectifs de ce séminaire seront d’offrir le panorama le plus large possible sur les études
linguistiques qui s’inscrivent dans le cadre génératif, tout en donnant une perspective
historique sur l’évolution du modèle, voire plutôt le développement de modèles successifs
plus conformes à l’avancée des recherches en Sciences du Langage (cf. Chomsky (1957, 1981,
1995) entre autres). Enfin, nous tâcherons également d’offrir une perspective comparative,
en particulier avec le courant structuraliste saussurien, pour montrer en quoi ces approches
divergent, tout en faisant apparaître des points de convergences nonnégligeables, que nous
illustrerons à partir détudes linguistiques concrètes (morphologiques, prosodiques,
syntaxiques, et sémantiques). Cette comparaison, également développée dans Guilliot (à
paraître, 2023), sera basée entre autres sur les travaux de leur « fondateurs » ou de leurs
« disciples » (comme L. Bloomfield ou Z. Harris d’un côté, et F. Newmeyer ou C. Boeckx de
l’autre), mais aussi sur des comparaisons déjà établies dans la littérature (voir Koerner (2002),
Maniglier (2005) entre autres). Elle nous permettra d’évoquer d’autres modèles (tels que le
néostructuralisme décrit dans Elman (1990), et son lien avec l’approche connexionniste
défendue par Smolensky & Legendre (2011)) ou des orientations très récentes de ces
approches (cf. Kempson et al (2005) ou Bouchard (2013) entre autres), par exemple à travers
le développement de la biolinguistique (cf. Boeckx (2015)).

Bibliographie indicative
Boeckx, Cedric (2015) Beyond Humboldt’s problem: Reflections on biolinguistics and its
relation to generative grammar, Language Sciences 50, pp.127132

Bouchard, Denis (2013) The Nature and Origin of Language, OUP, Oxford.

Chomsky, Noam (1957) Syntactic Structures, Mouton & Co.

Chomsky, Noam (1965) Aspects of the Theory of Syntax, MIT Press, Cambridge.

Chomsky, Noam (1981) Lectures on Government and Binding, Foris Publications.

Chomsky, Noam (1995) The Minimalist Program, MIT Press, Cambridge.

Elman, Jeffrey L. (1990) Finding structure in time, Cognitive Science 14, pp.179211.

Fuchs, Catherine (2011) « Quelques remarques sur la notion de modèle en linguistique. Le
Modèle », Presses de luniversité de Bretagne Occidentale, pp.331340., Amadis.

Cann, Ronnie, Kempson, Ruth, & Marten, Lutz (2005) The Dynamics of Language, Oxford,
Elsevier.

Guilliot, Nicolas (à paraître, 2023) Enjeux théoriques en syntaxe : interfaces, cognition, et
linéarité Coordination et partage syntaxique, Presses Universitaires de Rennes (PUR).

Koerner, Ernst F. K. (2002) Toward a History of American Linguistics, Routledge, London.

Maniglier, Patrice (2005) « Les choses du langage : de Saussure au structuralisme », Figures de
la psychanalyse 12, pp.2744.

Smolensky, Paul, & Legendre, Géraldine (2011) The Harmonic Mind: from neural computation
to optimalitytheoretic grammar, volume 1 : Cognitive Architecture. The MIT Press.

Détails

Date:
novembre 28
Heure :
14 h 00 min - 16 h 00 min
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Beatrice Wendling