Calendrier

Mois précédent Jour précédent Jour suivant Mois suivant
Par mois Rechercher Aller au mois
Télécharger au format iCal
Gerogeta Cislaru / Sandrine Graf
Mardi 02 Février 2021, 10:00 - 12:00
Clics : 747
par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Organisé par Florence Villoing et Frédéric Isel

Le séminaire doctoral de MoDyCo (UMR 7114, Paris Nanterre), a le plaisir d’accueillir

  • Georgeta Cislaru (Modyco, Université Paris Nanterre), « Le processus de textualisation : problèmes, enjeux, méthodes. »

 et

  • Sandrine Graf (Clesthia, Université Paris 3). « Les normes de genre de la présentation corporate : théoreis langagières, pratiques d’écriture et formes discursives.»

 Vous y êtes cordialement invités.

 Quand ? : mardi 2 février 2021, de 10h à 12H

Où ? : par visio-conférence, en suivant le lien ci-dessous :  

Participer à la réunion Zoom

https://us02web.zoom.us/j/86580284047?pwd=SE5VNlBITFlzMTR3dG9lNHZoZTR6dz09

 

ID de réunion : 865 8028 4047

Code secret : 791111

 

Résumés

Georgeta Cislaru (Modyco, Université Paris Nanterre), « Le processus de textualisation : problèmes, enjeux, méthodes. »

Je prends ici pour objet d'analyse le processus de textualisation écrite, tel qu'enregistré en temps réel grâce à des logiciels de suivi des frappes (key-stroke logging)*. Plus spécifiquement, j'analyse les séquences linguistiques produites par le scripteur entre deux pauses significatives - appelées jets textuels - en observant leur nature et leur enchaînement chronotopique.

Ce travail, ancré dans le champ de la linguistique des textes et des discours, s'inscrit dans le cadre d'un questionnement plus large sur la compétence et les performances langagières, sur le rapport à la norme et le traitement cognitif du langage tel qu'il peut être informé par la linguistique de corpus. D'un point de vue méthodologique, l'étude du processus de textualisation questionne les principes de segmentation, d'annotation, de caractérisation des corpus. D'un point de vue conceptuel, ce sont les notions de contraintes, normes, hétérogénéités, préfabriqués, adaptation qui sont discutées.

 *Une partie des recherches présentées est menée au sein du projet ANR Pro-TEXT que je coordonne.

 

Sandrine GRAF (Clesthia, Université Paris 3). « Les normes de genre de la présentation corporate : théoreis langagières, pratiques d’écriture et formes discursives.»

Les textes de présentation corporate, réputés présenter l’identité d’une entreprise, répondent à des normes de genre particulièrement stables dont l’une des spécificités est qu’elles sont mises en discours par les professionnels qui les produisent. Dans cette communication, je souhaite montrer quelques exemples de la manière dont théories profanes du langage, pratiques d’écriture et formes linguistiques s’accordent dans ces textes et, partant, d’interroger la fonction sémiotique du genre discursif.

 

Lieu https://us02web.zoom.us/j/86580284047?pwd=SE5VNlBITFlzMTR3dG9lNHZoZTR6dz09
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.