Calendrier

Mois précédent Jour précédent Jour suivant Mois suivant
Par année Par mois Par semaine Aujourd'hui Rechercher Aller au mois
Télécharger au format iCal
Jeanne Assuied-Beddok et Lydie Morel - Prise en compte des intérêts cognitivo prélinguistiques de l’enfant en orthophonie : le cas d’un enfant autiste sévère, non verbal, de 10 ans
Mardi 14 Avril 2020, 10:00
Clics : 1192
par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Prise en compte des intérêts cognitivo prélinguistiques de l’enfant en orthophonie : le cas d’un enfant autiste sévère, non verbal, de 10 ans 

Cette intervention prendra appui sur le travail de rééducation proposé par une orthophoniste à un enfant présentant un autisme sévère, non verbal, Radwane, 10 ans. Il s’agira de d’analyser en profondeur les intérêts partagés entre une orthophoniste soucieuse de s’accorder aux intérêts cognitifs pré linguistiques de l’enfant et cet enfant faisant son travail de petit humain en développement.
Cette clinique orthophonique illustre la méthodologie de l’ajustement orthophonique protologique et langagier développée par Lydie Morel, orthophoniste, DEA de psychologie, DESS de formation de formateurs, DU de psychopathologie des activités cognitives, chargée d’enseignement et de mémoire au DUO Nancy, responsable de formation, co-fondatrice du groupe Cogi’Act (groupe de recherche et de formation en orthophonie : raisonnement et langage).
Jeanne Assuied-Beddok est en travail orthophonique avec l’enfant TSA, formée Cogi’Act, DUErFO, attachée d’enseignement, maître de stage et maître de mémoire au DUEFO Paris.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.