Avatar

Frédérique Sitri

Member since: samedi 20 janvier 2007
Last Visit: lundi 18 mars 2019
Informations
Details
Prénom
Frédérique
Nom
Sitri
Organisme d'appartenance
Université Paris Nanterre
Corps
Maître de conférences
Statut Membre
Membre principal
Habilité à diriger des recherches à l'ED 139 ou à l'ED 180
oui
Information institutionnelle
Opération Labo
Pôle 2 : Pratiques langagières. Discours, textes, grammaires
Statut au laboratoire
Enseignant-Chercheur
Présentation
Français

Ancrée en analyse du discours, ma recherche vise globalement  à mettre au jour les systèmes de contraintes qui régissent les fonctionnements discursifs, dans un cadre théorique qui, dans la filiation des travaux de Bakhtine, Pêcheux ou Authier-Revuz, conçoit le discours comme doublement déterminé, d’un côté par les formes linguistiques, de l’autre par les discours qui le surplombent et le traversent, ces derniers constituant un « interdiscours » qui peut être approché dans les traces qu’il laisse dans le discours en train de se tenir et par la procédure de la mise en corpus. Il s’agit donc d’articuler la description des formes de langue – qu’il s’agisse de morphèmes (certes, pouvoir), de constructions prépositionnelles (il est dans/en, dans le cadre de…), de la structure concessive ou des formes de discours rapporté –  avec les contraintes et déterminations diverses qui pèsent sur le discours, et que subsume la catégorie du genre.

Marqué par une interaction forte entre recherche et enseignement, mon parcours se caractérise également ces dernières années par une inflexion nette vers des domaines connexes à l’AD, linguistique de corpus et « Humanités numériques » d’un côté, problématiques liées à la littéracie de l’autre, inflexion qui m’a amenée à renouveler mon approche des  textes et des discours.

A l’heure actuelle cet objectif global se déploie dans les directions suivantes :

- Saisir la dynamique des genres, sous l’angle de leur historicité, ou encore de leur renouvellement via le support du web.

- Articuler la description fine des formes de Représentation du discours autre (RDA) aux spécificités génériques, avec un focus sur les genres qui « tiennent lieu » d’un autre discours, tel le compte-rendu.

- Définir les méthodes et les principes d’une AD outillée et participer à la réflexion sur les  enjeux scientifiques, épistémologiques et sociétaux et de la numérisation des corpus et de leur exploitation outillée.

- Poursuivre une analyse spécifique des écrits professionnels et des écrits étudiants, en relation avec les outils et concepts élaborés dans le domaine de la littératie (représentations de l’écrit par exemple), en particulier dans une perspective de formation et de remédiation.

English

Rooted in discourse analysis, my research aims to put in evidence the systems of constraints that organize discourses. According to my theoretical frame, inspired by Bakhtine, Pecheux and Authier-Revuz, the ongoing discourse is determined both by linguistic forms and by other discourses that surround it constituting what can be named “interdiscourse”. The question is so far to articulate the description of the linguistic forms marking the arising of these other discourses  morphems such as certes or pouvoir, prepositional constructions (il est dans/en, dans le cadre de), concessive clauses, or reported speech–  with the various determinations that constrain discourse and which can be subsumed under the category of “discourse genre”.

Making strong connexions between research and teaching, my projects, since the last ten years, are also looking towards Digital Humanities, corpus linguistics for one part, and problems related to literacy and writing from the other part – orientations which conducted me to renew my approach of discourses and texts. Therefore my research projects aim to explore the following directions :

-  analysing genre dynamics by focusing on their historicity or their transformation through the web.

- articulating a precise description of reported speech forms with the properties of the genres focusing on genres of « replacement » discourse such as meeting reports. 

- defining the methods and principles of an computer-based discourse analysis  and doing so contribute to the reflexion about scientific, epistemological and social issues of constituting and analysing digital corpora.

- going on with analysing professional and academic writing discourses, in relation with tools and concepts elaborated in the field of writing and literacy researches, in order to make didactic proposals.

Thèmes de recherche
analyse du discours, interdiscours, dialogisme, hétérogénéité, représentation du discours autre, genres de discours. discours professionnels, rapports, comptes rendus, analyse du discours assistée par ordinateur, humanités numériques ,
Activités
Enseignements

Mes enseignements se situent dans les domaines suivants

Analyse du discours et linguistique textuelle (linguistique discursive, CM L1 ; discours/texte 1 et 2 (L2, L3), Analyse du discours dans ses représentations sociales (M)

Stylistique (L3)

Didactique de l’écrit (Pratique des écrits professionnels, M ; conception de modules de remédiation de l’écrit à distance (modules « contructions », « enchaînement thématique », « discours rapporté »)

Direction de thèses, HDR

 H. Alghabra :  Les prépositions régies par le verbe dans des productions écrites d’apprenants arabophones de FLE : difficultés rencontrées et propositions de remédiations, thèse inscrite en novembre 2018

C. Leonardon : Étude synchronique et diachronique de l’utilisation ponctuante et sociale des émoticônes sur les réseaux sociaux, thèse inscrite en septembre 2016, contrat doctoral, co-encadrement avec Julie Lefebvre.

S. Xia : Analyse comparative des rapports RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) entre la France et la Chine, thèse inscrite en septembre 2016.   

L. Moreux : Influence des représentations de l'écrit sur le rapport à l'écrit, les compétences scripturales et le parcours scolaire d'étudiants du supérieur, co-encadrement avec Julie Lefebvre, thèse inscrite en septembre 2016.

K. Oulebsir (ENS Alger) : L’Algérie en stéréotypes. Analyse et fonction des stéréotypes identitaires et sociaux dans le discours des Algériens, co-encadrement avec le professeur Y. Immoune, Alger 2, dans le cadre de l’EDAF. Thèse soutenue à Alger 2 en janvier 2017 (mention TH avec félicitations du jury). 

Projets de recherches

En cours

ArchivU. Genres universitaires en diachronie. Responsable du projet (avec E. Née).

Ce projet vise à constituer un corpus diachronique de comptes rendus universitaires et de rapports scientifiques de laboratoires de différentes disciplines dans l’objectif de décrire la constitution et l’évolution de deux genres produits dans un contexte institutionnel en mettant en relation contraintes de genre, pratiques d’acteurs et ancrages disciplinaires. Il suppose la numérisation de documents d’archives en vue d’analyse qualitatives et quantitatives et repose sur une équipe interdisciplinaire (constituée à l’heure actuelle pour les SDL de chercheurs en linguistique textuelle, analyse de discours, analyse de données textuelles, sémiotique, TAL et pour les disciplines partenaires de chercheurs en anthropologie et en histoire).

DynaScript. Littératie en construction : invariants et spécificités, au travers de l'étude comparative des productions de publics diversifiés. Responsable du projet (avec B. Garcia et M. Watorek pour l’UMR 7023 SFL, S. de Vogüé pour Modyco).

Ce projet vise à affiner notre compréhension des stratégies et processus en jeu dans l'acquisition de l'écrit et l'accès à la littératie dans sa diversité. Il s’agit, par la constitution d’un grand corpus d’écrits produits par des scripteurs de profils variés (adultes/enfants ; entendants/sourds ; littératiés/peu littératiés) et relevant de genres discursifs différents, de mettre en évidence les stratégies mises en œuvre par les apprenants dans des moments d’accès à la littératie et d’émergence de l’écrit, et de dégager d’éventuels invariants en transversal des profils et des genres. On se donne ainsi pour objectif d'optimiser sur ces bases les méthodes didactiques d'enseignement de l'écrit.

Linguistique et sciences de gestion (depuis 2012). Collaboration avec le CEROS (Centre d'Études et de Recherches sur les organisations et la stratégie), Université Paris Nanterre. Avec S. de Vogüé, C. Mellet (Modyco), G. Musca (CEROS).

Ce projet interdisciplinaire vise à analyser la façon dont se construisent en discours la prise de décision et l’acceptation du changement en contexte extrême. Les analyses portent sur les données récoltées par G. Musca lors du projet Darwin – expédition d’alpinistes partis explorer la cordillère de Darwin, projet soutenu par l’ANR. Ces analyses ont en particulier permis de travailler la notion de chronotope, en montrant comment le changement de plan était associé à un changement de chronotope.

Projets terminés

Représentation du discours autre et discursivité écrite : Étude comparative en français, espagnol et brésilien (2014-2018). Responsables du projet : C. Doquet (U. Paris 3-Sorbonne nouvelle) et D. da Cunha (U. Fédérale de Pernambuco). Projet financé par le CAPES-COFECUB.

Le projet vise l’étude des formes de représentation du discours autre dans des genres fortement marqués par cette dimension du discours autre (comptes rendus de réunions, entretiens écrits, résumés, articles laissant une large place aux témoignages…). Dans le cadre de ce projet, j’ai effectué deux missions de 10 jours à l’Université de Pernambuco, lors desquelles j’ai donné à chaque fois deux conférences, et j’ai pu accueillir deux doctorantes en stage doctoral.

Routines discursives (depuis 2011). Avec S. Fleury, E. Née, et M. Veniard.

Ce groupe de travail issu de l’ANR Ecriture a mis en évidence et problématisé, à partir d’explorations textométriques d’un corpus de rapports éducatifs, la catégorie de « routine discursive ».

Ecritures : approche génétique, discursive et textométrique de l'écriture professionnelle (2011-2014). Responsable G. Cislaru. Projet financé par l’ANR, http://www.univ-paris3.fr/anr-ecritures/. Responsable de l’axe « énonciation ».

Navilire Research Group (2010-2013). Responsable L. Lundquist, Copenhaguen Business School:  développement de corpus annotés pour l’aide à la navigation dans les textes).

Des corpus pour saisir l’activité scientifique nanterrienne (2009-2011). Responsable P. Trabal, sociologue, Université Paris Nanterre. Dans le cadre du Pôle 7 Archives, outillages documentaires et TIC pour les SHS, projets interdisciplinaires de l’Université Paris Nanterre.

Analyse discursive du signalement (2006-2008). Syled-Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle. responsable du projet.

Responsabilités

Responsabilités scientifiques

Séminaire de recherche

Recherches sur le Dire et le Discours (RDD) ; Syled-Clesthia et Modyco

Hétérogénéité dans la langue et dans le discours devenu Pratiques langagières : discours, textes, grammaires, MoDyCo

Colloques et journées d’études (récents)

Novembre 2017 : colloque international « L’espace générique des discours ‘tenant lieu’ d’un autre discours et le champ de la représentation du discours autre », co-organisé par Modyco et Clesthia (avec J. Authier-Revuz, E. Beaumatin, S. Bikialo, C. Doquet, K. Dolar, J. Lefebvre, D. Mazzucchetti, C. Mellet, A. M. Ramos Sañudo).

Décembre 2015 : colloque international « Le métalinguistique comme source et lieu d'hétérogénéités », Université Paris Nanterre (avec K. Dolar, C. Mellet, R. Camus, S. de Vogüé).

Responsabilités pédagogiques (actuelles)

Responsable du diplôme d’université « Formation de formateurs : rédaction d’écrits professionnels ».

Responsable du parcours professionnel « Ecrifore » (Ecrit, Formation, Remédiation) du Master de Sciences du Langage.

Responsabilités syndicales et administratives (actuelles)

Membre du CNU (7ème section)

Membre du CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) de l’université Paris Nanterre.

Production scientifique
Publications

Ouvrages

2017 : Méthodes et outils informatiques pour l’analyse du discours, en collaboration avec C. Barats, S. Fleury, J.-M. Leblanc, E. Née, M. Veniard, coordonné par E. Née, PUR.

Direction d’ouvrages ou de numéros de revue

2017 : « Le rapport : un genre entre description et prescription », Mots. Les langages du politique 114, en collaboration avec E. Née et C. Oger.

2017 : « Hommage à C. Normand », Linx, en collaboration avec D. Ablali.

2016 : « Phraséologie et genres de discours : patrons, motifs, routines », Lidil 53, en collaboration avec A. Tutin.

2016 : « Former à l’écrit universitaire : un terrain pour la linguistique », Linx 72, en collaboration avec S. Garnier, F. Rinck, S. de Vogüé. 

2014 : « La formation aux écrits professionnels : statuts, normes, genres », Le discours et la langue 5.2, en collaboration avec I. Laborde-Milaa, S. Plane et F. Rinck.

Publications

À paraître,  « Balisage et annotation d’un corpus diachronique de comptes rendus universitaires (1964 à nos jours) », en collaboration avec Wang I. et Née E., actes du colloque NACLA 2, Corpus et textes de représentation, Avignon mai 2018.

À paraître,  « Vers le texte : genèse de comptes rendus de conseil d’université (Nanterre, 1971) », Corela.

Sous presse, « Manifestation de l’accord dans la concession. Un point de vue d’analyse du discours », Travaux Linguistiques du Cerlico, 31, sous la direction de G. Col et S. Hanote, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

2018, « From boat to bags: The role of material chronotopes in adaptive sensemaking », Management, special issue Strategy Processes and Practices: Dialogues and Intersections, en collaboration avec G. Musca, L. Rouleau, S. de Vogüe (en cours de révision).

2017 : « Le rapport : opérativité d’un genre hétérogène », Mots 114, en collaboration avec E. Née et C. Oger.

2017 : « Routines discursives et textualité dans des écrits professionnels », Corpus 17, Segments et séquences textuelles : méthodologie et caractérisation, en collaboration avec S. Fleury, E. Née et M. Veniard.

2017 : « Constitution d’un grand corpus d’écrits émergents et novices : principes et méthodes », Corpus 16, Spécificités et contraintes des grands corpus de textes scolaires, p. 65-85, en collaboration avec S. de Vogüé, N. Espinosa, B. Garcia, M. Perini, M. Watorek.

2017 : « Variation et normes de genre », Langage et société 159, p. 99-114, en collaboration avec M. Veniard.

2016 : « Les routines, une catégorie discursive pour caractériser les genres ? », Lidil 53, p. 71-93, en collaboration avec E. Née et M. Veniard.

2016 : « The boat and the camera during the Darwin Expedition: Examining the temporal and spatial constitution of paradox », 32nd Egos Colloquium. Napoli, Italy, en collaboration avec G. Musca, L. Rouleau, C. Mellet, S. de Vogüé.

2014 : « Analyse pragmatique et énonciative de ‘Casse-toi pov’con’ », Cahiers de praxématique 58, De l’insulte, sous la direction de C. Mellet, p. 105-122, en collaboration avec C. Mellet.

2014 : « ‘Drop your boat!’, the discursive co-construction of project renewal. The case of the Darwin mountaineering expedition in Patagonia », International Journal of Project Management 32, p. 1157–1169, en collaboration avec G. Musca, C. Mellet, G. Simoni, S. de Vogüe.

2014 : « Pour une approche des routines discursives dans les écrits professionnels », SHS Web of Conferences Volume 8, 2014, 4e Congrès Mondial de Linguistique Française, p. 2113-2124, en collaboration avec E. Née et M. Veniard. http://dx.doi.org/10.1051/shsconf/20140801195

2014 : « L’annotation du pronom nous dans un corpus de rapports éducatifs. Objectifs, méthodes, résultats », Actes des Journées d’Analyse de Données Textuelles, textes réunis par E. Née, M. Valette, J.-M. Daube, S. Fleury, p. 495-506, en collaboration avec E. Née et S. Fleury.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
More information Ok Decline