Avatar

Jean-François Jeandillou

Member since: jeudi 1 janvier 1970
Last Visit: mercredi 15 mars 2017
Informations
Details
Prénom
Jean-François
Nom
Jeandillou
Organisme d'appartenance
Université Paris Nanterre
Corps
Professeur des universités
Statut Membre
Membre principal
Habilité à diriger des recherches à l'ED 139 ou à l'ED 180
oui
Adresse professionnelle
Bâtiment René Rémond - Bureau A 426

Tél. professionnel
01 40 97 73 24
Site perso
http://sites.google.com/site/jfjeandillou/Home
Information institutionnelle
Opération Labo
Pôle 2 : Pratiques langagières. Discours, textes, grammaires, Axe transversal 3 : Epistémologie des sciences du langage
Statut au laboratoire
Enseignant-Chercheur
Présentation
CV
Français

Engagé dès 1998 dans le cadre de l’Institut universitaire de France (IUF junior), le programme d’édition scientifique des œuvres linguistiques de Charles Nodier entre en relation avec l’actualité des recherches sur l’origine du langage et des langues, sur l’histoire de la linguistique naturaliste au xixe siècle, sur le développement de la dialectologie et de la lexicographie (ou dictionnairique). Les théories de l’imitation, de la citation, de l’allusion ou encore du plagiat, que j’ai ainsi pu étudier, sont fondatrices des approches modernes en usage dans les champs juridique et épistémologique.

En faisant fond notamment sur la méthode métrico-métrique de Cornulier (surtout exploitée, jusqu’alors, pour la littérature classique et la période 1810-1880), j’ai entrepris de réexaminer les contraintes majeures régissant la versification des alexandrins dans la production poétique française, au tournant des xixe et xxe siècles.

Depuis ma thèse sur l’Univers sémiotique de la mystification, j’ai développé une série de travaux pluridisciplinaires fondés sur des analyses linguistiques de textes, littéraires pour la plupart mais appartenant à des genres et à des époques variés. Résistant aux tentatives de systématisation, leur mise en forme ne se subordonne à des modèles (discursifs, génériques, typiques, etc.) que pour les transcender. Parce qu’elle n’est pas une stylistique ni une poétique, moins encore une esthétique, et qu’elle n’a pas les exigences de la didactique, la linguistique textuelle m’a semblé à même de cerner ces effets dissipatifs qui éprouvent son efficace et ses limites opératoires.

 

 

Thèmes de recherche
Origine des langues et histoire des théories naturalistes du signe (autour des éditions scientifiques de Charles Nodier) ; Métrique et prosodie du vers ; Typologie des textes et des genres ; Linguistique textuelle ; Analyse du discours ; Énonciation, orth
Activités
Enseignements

CM et TD de 1ère année (Sémiologie ; Le langage au quotidien)

Master FLDL (Pragmatique ; Sémiolinguistique du texte) et Master MEEF (Grammaire & stylistique pour le CAPES)

 

Direction de thèses

2018 (29 octobre) : Udo Mai, La modalité et ses réalisations en français. Thèse en cotutelle avec Potsdam (Collège doctoral franco-allemand, UFA).

2017 (13 janvier) : Kaja Dolar, Les dictionnaires collaboratifs en tant qu’objets discursifs, linguistiques et sociaux. Thèse avec contrat doctoral et avenant d’enseignement. L’université ne délivre plus de mention.

2016 (8 janvier) : Gulnar Sarsikeyeva, Etude linguistique et traductologique de la tétralogie “Le chemin d’Abaï” de Moukhtar Aouezov. Mention TH à l’unanimité.

2014 (17 novembre) : Serge Bli Bi, Francophonie et Diversité : particularité des constructions verbales en Côte d'Ivoire, à travers l'exemple des rédactions des étudiants de Lettres. Mention TH avec félicitations à l’unanimité.

2014 (1er avril) : Loredana Ruccella, L’économiquement correct : analyse du discours euphémique dans la presse française et italienne. Cotutelle : Univ. de Turin. Mention TH avec félicitations à l’unanimité.

2013 (7 mars) : Donald Vessah Ngou, L’idéologie du texte : analyse sémiolinguistique de la francographie africaine. Cotutelle : Univ. Yaoundé I (Cameroun). Thèse soutenue à Yaoundé. Mention TH avec félicitations à l’unanimité.

2012 (21 septembre) : Mayalu Felix, A referenciação e a dêixis : um estudo do signo verbal e do não-verbal em histórias em quadrinhos. Cotutelle : Universidad Federal Fluminense (Brésil). Thèse rédigée et soutenue en portugais, à Niteroi-Rio de Janeiro. Mention TH avec félicitations à l’unanimité.

2011 (24 juin) : Agathe Cormier (Allocataire monitrice à Paris Ouest), Rôle de l’énonciation dans l’analyse linguistique du nom propre. Cotutelle : Univ. de Potsdam. Mention TH avec félicitations à l’unanimité (ouvrage édité en 2013 chez Lambert-Lucas).

2011 (9 juin) : Abdelkader Sayad : Des stratégies argumentatives dans la presse algérienne. Codirection (dans le cadre de l’EDAF) : Univ. d’Oran. Mention TH avec félicitations à l’unanimité.

2011 (9 juin) : Imène Miri-Benabdallah, étude des procédés énonciatifs et argumentatifs, à travers une analyse discursive des chroniques “Raina Raikoum” de Kamel Daoud, dans le Quotidien d’Oran. Co-direction (dans le cadre de l’EDAF) : Université d’Oran. Mention TH.

2010 (27 novembre) : Banafsheh Karamifar, Langage et pouvoir. Analyse sémantico-critique des publicités cosmétiques en Iran. Mention TH.

2010 (21 septembre) : Svetlana Tyaglova, De la déviance à la norme discursive. Médiation didactique pour l’acquisition d’une seconde langue étrangère (français) par les bilingues (L1 russe, L2 anglais). Cotutelle : Université de Kaluga (Russie). Mention TH.

2010 (20 septembre) : Tissawas Thumrongsanta, Regards sur le Siam et le roi Chulalongkorn (Rama V). Analyse du discours de la presse écrite française pendant la période 1868-1910. Mention TH avec félicitations à l’unanimité.

2010 (25 juin) : Lida Mansour, Représentations du discours dans “la Trilogie” de Naguib Mahfouz. Mention TH avec félicitations à l’unanimité.

Garant HDR :

2010 (21 octobre) : Driss Ablali, Genres, discours, corpus. Contribution à une sémiotique des textes.

 

Thèses en cours

2016 : Patrick Hugues Messi : Les propositions épistémiques elliptiques. Cotutelle : Univ. Potsdam (thèse financée par l’Université Franco-Allemande).

2016 : Elina Eliasson : Untersuchung von imperfektiven Verbformen in perfektiven Handlungsabläufen am Beispiel des Französischen. Codirection avec Sabine Lehmann (50%) et Cotutelle : Univ. Potsdam (thèse financée par l’Université Franco-Allemande).

2014 : Vera Kryshtaleva : Le discours politique des personnalités officielles de France et de Russie, dans l’optique des stratégies communicatives. Thèse financée (bourse de l’Ambassade de France) en cotutelle : Univ. de Novossibirsk. Soutenance fixée en juin 2019, à Novossibirsk.

 

Responsabilités

- Jury du concours d’entrée aux Ecoles normales supérieures (BEL, 2011-2017).

- Responsable du Master Fonctionnements linguistiques et dysfonctionnements langagiers, parcours Linguistique générale (depuis 2015).

- Co-directeur du Département des Sciences du langage à Paris Nanterre (2016-2017).

- Porteur du programme financé par l’AUF Les créoles à base lexicale française, en partenariat avec l’université d’Etat de Haïti (2016-2018).

- Centre National du Livre : membre de la commission littérature classique et critique littéraire (depuis 2017).

- Directeur du Collège doctoral franco-allemand en Sciences du langage (au sein de l’UFA, avec Gerda Hassler, Potsdam), jusqu’en décembre 2019.

 

Production scientifique
Publications

Publications récentes (depuis 2010)

« Aspects de la délégation de parole dans le documentaire télévisuel », Télévision n° 1 (CNRS éditions, dir. François Jost), 2010, p. 127-140.

« Pseudogynies hétéronymiques », Poétique n° 162, avril 2010, p. 177-186.

« Des pseudonymes hétérosexuels », dans Hela Ouardi (dir.), L’Androgyne en littérature, éditions universitaires de Dijon, 2010, p. 173-186.

« La fabrication télévisée de l’auteur contemporain », dans Marie-Pier Luneau (dir.) la Fabrication de l’auteur, Québec, Nota Bene, 2010, p. 468-477.

« étrangeté de la langue naturelle », dans Yves Clavaron (dir.), L’étrangeté des langues, Saint-Etienne, PUST, 2011, p. 93- 104.

« Echos d’une voix de fin silence dans l’écriture lipogrammatique », Poétique n° 168, décembre 2011, p. 387-397.

« Voir le point de vue. L’espace énonciatif dans les textes descriptifs de Raymond Roussel », Poétique n° 171, septembre 2012, p. 291-305.

« De la dislocation rhématique à la segmentation, en discours », dans Sybille Große & al. (dir.), Angewandte Linguistik : Zwischen Theorien, Konzepten und der Beschreibung sprachlicher äußerungen, Frankfurt am Main, Peter Lang, 2013, p. 261-278.

« Emphase et segmentation », dans Gius Gargiulo et al. (dir.), De la pensée aux langages, Mélanges offerts à Jean-René Ladmiral, Paris, Michel Houdiard, 2013, p. 152-168.

« Listomania nodieriana », dans M. Lecolle & al. (dir.), Liste et effet liste en littérature, Paris, Garnier, 2013, p. 247-260.

« Du panoramique au gros plan », dans P. Bazantay, C. Reggiani & H. Salceda (dir.), Roussel, hier, aujourd’hui, Rennes, PUR, 2013, p. 165-182.

« Des “superfétations lexiques” aux “onomatopées parlantes” », dans Virginie Tellier (dir.), Nodier et la langue / La langue de Nodier, Dijon, Université de Bourgogne, 2014, p. 13-28.

« Paradoxe et productivité de l’autocensure », dans Ghislaine Rolland-Lozachmeur (dir.), Les mots en force dans le discours, Brest, HCTI-UBO, t. 2, 2014, p. 13-28.

« La “fiction où tout est vrai” », Poétique n° 176, novembre 2014, p. 211-220.

« Du pareil au même. Retours sur la généricité du pastiche », dans Driss Ablali & al. (dir.), Les Genres textuels, une question d’interprétation ? Limoges, Lambert-Lucas, 2015, p. 25-34.

« Humour & poésie ? Les jeux de rimes d’Alphonse Allais », Dalhousie French Studies, vol. 104 (« Poésie – Langue – désordre »), 2015, p. 101-108.

« A propos du genre “dissertation de quelques lignes” », dans Abdenbi Lachkar, Salam Diab-Duranton & Abderrahmane Amsidder (dir.), Médias numériques, langues, discours, pratiques et interculturalité, Agadir, FLSH, 2016, p. 119-130.

« D’ l’apostrophe en context’ métriqu’ », dans Sabine Pétillon & Fanny Rinck (dir.), La Ponctuation à l’aube du xxie siècle. Perspectives historiques et usages contemporains, Limoges, Lambert-Lucas, 2016, p. 199216.

« Au tour des noms propres », Revue des Sciences humaines n° 327 (« Poétique du nom propre »), 2017, p. 15-32.

« Brèves de dictionnaires », dans Philippe Chardin & Elizabeth Gavoille (dir.), Formes brèves en littérature, Paris, Kimé, 2017, p. 189-200.

« Une littérature de jeunesse au risque ludique de la dyslexie », dans Michelle Lecolle & Bettina Full (dir.), Jeux de mots et créativité linguistique, vol. 4 de la série « The Dynamics of Wordplay / La dynamique des jeux de mots », Berlin, De Gruyter, 2018, p. 97-108.

« Lyrics : des manuscrits de Brassens au texte typographique », accepté en 2018, dans la revue en ligne Corela (« Transcrire, écrire, formaliser »).

Examen critique des dictionnaires de la langue française. Recherches grammaticales et littéraires sur l’orthographe, l’acception, la graphie et l’étymologie des mots de Charles Nodier. Édition critique annotée à paraître chez Droz, coll. « Langue et culture ». Un vol. in-8, XVI-322 p.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
More information Ok Decline