Avatar

Asma Dhoukar

Member since: mardi 14 novembre 2006
Last Visit: mardi 5 février 2019
Informations
Details
Prénom
Asma
Nom
Dhoukar
Organisme d'appartenance
Université Paris Nanterre
Corps
Jeune chercheur associé
Statut Membre
Membre principal
Habilité à diriger des recherches à l'ED 139 ou à l'ED 180
non
Information institutionnelle
Statut au laboratoire
Jeunes chercheurs associés
Parcours universitaire
Titre de la thèse
Le processus d'évolution de la série [aucun] de l'Ancien Français au Français Moderne Aucun,aucune chose, aucune part et aucune fois : grammaticalisation et/ou lexicalisation
Directeur de thèse
Annie Bertin
Résumé de la thèse

 

La classe des indéfinis est l’une des classes posant problème au cours de l’histoire du français, une classe hétérogène regroupant pêle-mêle différentes catégories de mots inclassables. L’étrangeté de cette classe nous a amenée à choisir de travailler sur la série [aucun] : aucun, aucune chose, aucune part et aucune fois, série comprenant, outre aucun, des items formés à partir de l’indéfini aucun, rejoignant ainsi la problématique de l’indéfini. Le choix de travailler sur la série [aucun] se justifie, d’une part, par le jugement accordé au mot aucun qui, classé généralement comme un indéfini, ne mérite pas cette appellation selon Arrivé et al. (1986). Ce choix a été renforcé, d’autre part, par le fait que cette série est peu ou nullement étudiée malgré le rôle important joué par aucun, aucune chose, aucune part et aucune fois respectivement dans l’évolution de quelqu’un, quelque chose, quelque part et quelque fois.

Notre objectif est de déterminer, à partir d’une étude des caractéristiques morphosyntaxiques et sémantiques de la série [aucun], si l’on peut parler de grammaticalisation ou de lexicalisation. Est-ce qu’il serait abusif de parler de grammaticalisation dans la mesure où elle exige, par exemple, un changement de catégorie grammaticale, et plus prudent d’opter pour la lexicalisation qui ne traite, comme le suggère Prévost (2006), que la forme « cible, lexicale » sans tenir compte « de la forme d’origine, lexicale ou grammaticale » ? Pour mener à bien cette étude, nous avons constitué un corpus, allant de l’Ancien Français au Français Moderne, à partir de la Base du Français Médiéval, du Dictionnaire du Moyen Français et de Frantext.

Ecole Doctorale de rattachement
Connaissance, langage, modélisation, n° 139 Université Paris Nanterre
Etablissement d'inscription
Université Paris Nanterre
Cotutelle
Non
Présentation
Français

Thèmes de recherche

Diachronie, indéfinis, Grammaticalisation, Lexicalisation, Aucun, Aucune chose, Aucune part, Aucune fois.

 

Activités
Enseignements

01/10/2009 – 31/08/2010 : Attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER), Université Paris Nanterre.

Production scientifique
Publications

Colloques et séminaires

Juillet 2018, 6ème Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF 2018), Mons (Belgique), « Aucun, évolution diachronique ».

Juillet 2016, 5ème Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF 2016), Tours, « Aucune fois, un cas de grammaticalisation ? ».

Juillet 2014, 4ème Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF 2014), Berlin, « Aucune part, évolution diachronique et nature de son changement linguistique ».

Juillet 2013, 27e Congrès International de Linguistique et de Philologie romanes Nancy 2013, Faculté de Droit Nancy, « Aucune chose, une construction pas comme les autres ».

Juin 2009, Coldoc 2009, L’ambiguïté dans les sciences du langage, Paris Nanterre, « L’ambiguïté dans l’évolution diachronique de aucun, aucune part, aucune fois et aucune chose : réanalyse et processus de grammaticalisation ».

Octobre 2008, Coldoc 2008, La question des méthodes en Sciences du Langage, Paris Nanterre, « La constitution de corpus pour une étude diachronique de [aucun] versus [quelque] ».

Janvier 2008, Intervention lors du Séminaire MoDyCo consacré à la Diachronie (exposé de Ch. Marchello-Nizia et A. Bertin), « Aucun vs quelqu'un : graphies et évolution morphosyntaxique ».

Septembre 2008, AFLS conference in Oxford, Atelier des doctorants, Université d’Oxford, « Aucun versus quelqu’un, deux mots opposés ou complémentaires ? ».

 

Publications

DHOUKAR Asma (2018), « Aucun, évolution diachronique », in Neveu Franck, Harmegnies Bernard, Hriba Linda & Prévost Sophie (Eds), 6ème Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF 2018), 9-13 juillet 2018, Mons, Belgique, SHS Web of Conferences, vol. 46, (2018), <10.1051/shsconf/20184603001>.

DHOUKAR Asma (2016), « Aucune fois, un cas de grammaticalisation ? », in Neveu Franck, Bergounioux Gabriel, Côté Marie-Hélène, Fournier Jean-Michel, Hriba Linda & Prévost Sophie (Eds), 5ème Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF 2016), 4-8 juillet 2016, Tours, France, SHS Web of Conferences, vol. 27 (2016), p.1-11. <10.1051/shsconf/20162704002>, <halshs-01343176>.

DHOUKAR Asma (2016), « Aucune chose, une construction pas comme les autres », in Ledgeway Adam, Cennamo Michela, Mensching Guido (éd.), Actes du XXVIIe Congrès international de linguistique et de philologie romanes (CILPR 2013), 15-20 juillet 2013, Section 4 : Syntaxe, Nancy, ATILF, p. 127-136. <http://www.atilf.fr/cilpr2013/actes/section-4.html>.

DHOUKAR Asma (2014), « Aucune part, évolution diachronique et nature de son changement linguistique », in Neveu Franck, Blumenthal Peter, Hriba Linda, Gerstenberg Annette, Meinschaefer Judith & Prévost Sophie (Eds), 4ème Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF 2014), Berlin, Allemagne, 19-23 juillet 2014, SHS Web of Conferences, vol. 8 (2014), p. 209-225. <10.1051/shsconf/20140801329>, <halshs-01062610>.

DHOUKAR Asma (2010), « Aucun versus quelqu’un, deux mots opposés ou complémentaires ? », in Abecassis Michaël & Ledegen Gudrun (éds), Les voix des Français en parlant, en écrivant, vol. 2, Coll. Modern French Identities, vol. 94, Bern, Peter Lang, p. 291-308.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
More information Ok Decline