Avatar

Alice Missud

Member since: lundi 7 octobre 2019
Last Visit: lundi 2 décembre 2019
Informations
Details
Prénom
Alice
Nom
Missud
Organisme d'appartenance
Université Paris Nanterre
Corps
Doctorant
Statut Membre
Membre principal
Habilité à diriger des recherches à l'ED 139 ou à l'ED 180
non
Information institutionnelle
Opération Labo
Pôle 1 : Modélisation et linguistique fondée sur les corpus
Statut au laboratoire
Doctorants
Parcours universitaire
Titre de la thèse
Du verbe au nom construit : modélisation de la rivalité en morphologie dérivationnelle
Directeur de thèse
Florence Villoing & Pascal Amsili
Résumé de la thèse

En français, plus de 8 schémas morphologiques sont disponibles pour construire des noms d'événements à partir de verbes. Les suffixations en -age, -ment, -ion, -ure, -ance, -ade, -aison, -erie, ainsi que la conversion de verbe à nom (défendre -> défense, arriver -> arrivée), partagent toutes des fonctions équivalentes sur le plan sémantique, et sélectionnent parfois les mêmes bases verbales (e.g. : gouverner -> gouvernance, gouvernement, gouverne).

S'inscrivant dans le cadre théorique de la morphologie lexématique (Matthews 1974; Anderson 1992; Aronoff 1994; Fradin 2003; Booij 2005), et à la suite des travaux de Lindsay & Aronoff (2013) et Aronoff (2014, 2015, 2017, 2019), cette thèse propose d'élaborer une réflexion sur les dynamiques à l'origine de la coexistence de ces multiples schémas de nominalisation rivaux. En envisageant le système morphologique comme un système complexe, les schémas en compétition sont envisagés comme répondant à des dynamiques de système auto-organisées autour de contraintes linguistiques entrant en interaction à plusieurs niveaux (phonologique, morphologique, sémantique et syntaxique, lexique existant).

En prenant appui sur une base de relations morphologiques construite à partir de corpus massifs, nous faisons l'utilisation de méthodes computationnelles (word embeddings, modèles statistiques, modèles analogiques; Arndt-Lappe 2014, Lapraye 2017, Wauquier et al. 2018, Bonami & Thuilier 2019 pour d'autres cas de compétition morphologique) de sorte à faire émerger ces contraintes, et nous proposons de modéliser la répartition du lexique construit par ces schémas à l'aide de systèmes multi-agents. 

Ecole Doctorale de rattachement
Ecole doctorale n°139 "Connaissance, Langage, Modélisation"
Cotutelle
Non
Présentation
Français

Actuellement sous contrat doctoral en Sciences du Langage mention Traitement Automatique des Langues (2019-2022). 

Domaines de recherche :

  • Compétition entre schémas morphologiques dérivationnels
  • Sémantique lexicale et sémantique distributionnelle
  • Modélisation et approches quantitatives basées sur corpus 
  • Linguistique évolutionniste 
English

PhD candidate in Linguistics and Natural Language Processing (doctoral contract, 2019-2022). 

Research interests :

  • Competition in word formation
  • Lexical semantics, distributional semantics
  • Computational modeling and corpus-based quantitative methods 
  • Evolutionary linguistics

 

Thèmes de recherche
Morphologie dérivationelle - Sémantique lexicale - Linguistique computationnelle
Production scientifique
Publications

Conférences internationales avec comité de lecture

Journées d'étude et séminaires

  • Missud, A. & Villoing, F. 2019. Analyse de la répartition des propriétés distributionnelles de dérivés issus de schémas concurrents : le cas de la suffixation en -age et de la conversion de verbe à nom. Concurrence et Polysémie, Université Paris Diderot. 

  • Missud, A. 2018. Un corpus de créoles à base française issu du web pour l’extraction de paires base-dérivé. Grammaires Créoles, Structures Formelles du Langage (UMR 7023). 

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
More information Ok Decline