Avatar

Alice Missud

Member since: Monday, 07 October 2019
Last Visit: Thursday, 14 November 2019
Informations
Details
Prénom
Alice
Nom
Missud
Organisme d'appartenance
Université Paris Nanterre
Corps
Doctorant
Statut Membre
Membre principal
Habilité à diriger des recherches à l'ED 139 ou à l'ED 180
non
Information institutionnelle
Opération Labo
Pôle 1 : Modélisation et linguistique fondée sur les corpus
Statut au laboratoire
Doctorants
Parcours universitaire
Titre de la thèse
Du verbe au nom construit : modélisation de la rivalité en morphologie dérivationnelle
Directeur de thèse
Florence Villoing & Pascal Amsili
Résumé de la thèse

En français, plus de 8 schémas morphologiques sont disponibles pour construire des noms d'événements à partir de verbes. Les suffixations en -age, -ment, -ion, -ure, -ance, -ade, -aison, -erie, ainsi que la conversion de verbe à nom (défendre -> défense, arriver -> arrivée), partagent toutes des fonctions équivalentes sur le plan sémantique, et sélectionnent parfois les mêmes bases verbales (e.g. : gouverner -> gouvernance, gouvernement, gouverne).

S'inscrivant dans le cadre théorique de la morphologie lexématique (Matthews 1974; Anderson 1992; Aronoff 1994; Fradin 2003; Booij 2005), et à la suite des travaux de Lindsay & Aronoff (2013) et Aronoff (2014, 2015, 2017, 2019), cette thèse propose d'élaborer une réflexion sur les dynamiques à l'origine de la coexistence de ces multiples schémas de nominalisation rivaux. En envisageant le système morphologique comme un système complexe, les schémas en compétition sont envisagés comme répondant à des dynamiques de système auto-organisées autour de contraintes linguistiques entrant en interaction à plusieurs niveaux (phonologique, morphologique, sémantique et syntaxique, lexique existant).

En prenant appui sur une base de relations morphologiques construite à partir de corpus massifs, nous faisons l'utilisation de méthodes computationnelles (word embeddings, modèles statistiques, modèles analogiques; Arndt-Lappe 2014, Lapraye 2017, Wauquier et al. 2018, Bonami & Thuilier 2019 pour d'autres cas de compétition morphologique) de sorte à faire émerger ces contraintes, et nous proposons de modéliser la répartition du lexique construit par ces schémas à l'aide de systèmes multi-agents. 

Ecole Doctorale de rattachement
Ecole doctorale n°139 "Connaissance, Langage, Modélisation"
Cotutelle
Non
Présentation
Français

Actuellement sous contrat doctoral en Sciences du Langage mention Traitement Automatique des Langues (2019-2022). 

Domaines de recherche :

  • Compétition entre schémas morphologiques dérivationnels
  • Sémantique lexicale et sémantique distributionnelle
  • Modélisation et approches quantitatives basées sur corpus 
  • Linguistique évolutionniste 
English

PhD candidate in Linguistics and Natural Language Processing (doctoral contract, 2019-2022). 

Research interests :

  • Competition in word formation
  • Lexical semantics, distributional semantics
  • Computational modeling and corpus-based quantitative methods 
  • Evolutionary linguistics

 

Thèmes de recherche
Morphologie dérivationelle - Sémantique lexicale - Linguistique computationnelle
Production scientifique
Publications

Conférences internationales avec comité de lecture

Journées d'étude et séminaires

  • Missud, A. & Villoing, F. 2019. Analyse de la répartition des propriétés distributionnelles de dérivés issus de schémas concurrents : le cas de la suffixation en -age et de la conversion de verbe à nom. Concurrence et Polysémie, Université Paris Diderot. 

  • Missud, A. 2018. Un corpus de créoles à base française issu du web pour l’extraction de paires base-dérivé. Grammaires Créoles, Structures Formelles du Langage (UMR 7023). 

 

 

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok Decline